Les aficionados de Paul Auster se retrouveront chez eux dans ce livre-hommage aux nombreux écrivains qui ont traversé sa vie. Chaque écrivain écoute les mots des autres, considérés comme passeurs. Paul Auster, dans cet ouvrage, compile différents textes publiés, ça et là, tels qu’un recueil d’essais, discours, préfaces. Quatorze textes qui dessinent en oblique son propre travail d’écriture.

Un regard sur ses pairs

Georges Perec, André du Bouchet, Nathaniel Hawthorne, Robbe-Grillet, et clin d’oeil au 7ème art avec Jim Jarmusch, etc sont de la partie. Auster prend au vol un détail aperçu et le déroule comme un serpentin. Des petits détails qui, pour l’écrivain, disent la vérité de l’homme derrière la figure hiératique de l’écrivain reconnu. Auster décrit George Oppen faire la vaisselle,: « paré de gants en caoutchouc roses, les bras dans la mousse jusqu’aux coudes ». L’émouvante rencontre avec un Beckett, peu sûr de lui comme de ses textes, au début des années 1970 à la Closerie des Lilas à Paris est particulièrement savoureuse.

L’écriture, mode d’emploi austérien

L’entretien de Paul Auster accordé à The Paris Review nous emporte dans la pratique de son écriture, sur son inébranlable engagement pour la littérature, reflet de la réalité, et ce, avec les petits détails – toujours- de ses rituels comme le célèbre cahier clairefontaine « la maison de ses mots ». De jolies retrouvailles avec cet auteur en attendant son prochain roman.

Essais, discours, préfaces de Paul Auster. Editions Actes Sud 165 dhs

Copyright © 2019 Librairie Préface. Made by KONNECTOOS.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?